Nous ne devrions pas attendre autant des sondages

Nous ne devrions pas attendre autant des sondages
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

L’accusation a immédiatement percé, dès les premières tendances connues : les sondeurs, les médias se seraient une nouvelle fois trompé à l’occasion de la primaire de la droite. Les premiers n’auraient rien vu venir, les seconds n’auraient rien voulu voir. Et bien sûr pointe le reproche devenu permanent fait à la sphère médiatico-sondagière qui serait atteinte de cécité quand il s’agit d’ausculter la vraie France. Évidemment, il ne faut pas s’arrêter à ce constat simpliste. Pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que les résultats nous le rappellent fortement : des lignes de force peuvent se…