VINYL BAZAAR : LES VOIX DE BEYROUTH

VINYL BAZAAR : LES VOIX DE BEYROUTH
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

  Vinyl Bazaar : les voix de Beyrouth Ah ! On remet le voyage en route… Spicee vous propose ainsi, à partir d’aujourd’hui, le troisième numéro de Vinyl Bazaar. Cette fois-ci, Victor Kiswell est au Liban. Notre chercheur de vinyles vous invite à un voyage musical sublime dans ce pays à l’histoire chaotique. Pendant des années, Beyrouth fut le phare du Proche-Orient, une ville magnifique où l’on s’encanaillait et où l’on produisait beaucoup d’albums. En 1975, la guerre éclate et dure une quinzaine d’années mais la production musicale reste prolifique…

SPICEE : AIR CAPTAGON

SPICEE : AIR CAPTAGON
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

    Rebondissement dans notre enquête sur la drogue de Daesh Après le doc événement sur le Captagon, la drogue qui inonde le Moyen-Orient, Spicee vous propose de nouveaux éclairages Air Captagon    Coup de tonnerre, le 26 octobre dernier, à l’aéroport de Beyrouth : un prince saoudien vient de se faire attraper par les douanes libanaises avec dans ses valises, plus de deux tonnes de Captagon, l’amphétamine que tout le monde s’arrache dans la région. Cette drogue est massivement consommée en Arabie saoudite mais aussi par les djihadistes syriens qui…

CAPTAGON : BREAKING BAD AU MOYEN-ORIENT

CAPTAGON : BREAKING BAD AU MOYEN-ORIENT
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

CAPTAGON, DROGUE MADE IN DAESH  C’est une saisie record qu’ont effectuée le lundi 26 octobre les douanes libanaises : plus de deux tonnes de Captagon dans les valises d’un prince saoudien à l’aéroport de Beyrouth. Il s’apprêtait à décoller pour Riyad, la capitale de l’Arabie Saoudite. Là-bas, cette pilule, qui ne coûte que quelques centimes de dollars au Liban, se revend plus de 20 dollars pièce. Et plus de 55 millions de doses y sont saisies chaque année.  Quelle est donc cette mystérieuse drogue qui inonde le Moyen-Orient et finance Daesh…