BAGDAD : UNE GUERRE SANS FIN

BAGDAD : UNE GUERRE SANS FIN
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

Après la chute de Saddam Hussein en 2003, Bagdad devient la ville la plus dangereuse d’Irak. Attentats, enlèvements, la capitale irakienne est dévastée par une guerre civile interconfessionnelle. Elle oppose les musulmans chiites aux musulmans sunnites et rend les rues de la capitale irakienne infréquentables. Militaires irakiens, kurdes, américains, policiers, civils désormais engagés dans des milices… Le conflit nécessite la mobilisation d’un maximum de forces pour tenter, en vain, de contrôler les actions menées par les deux communautés ennemies. Ce film de Corentin Fleury, réalisé grâce à la connaissance du…

GRAINES D’ESPOIR

GRAINES D’ESPOIR
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

Grandir et apprendre au rythme de la nature. C’est dans l’enceinte du collège Pierre Mendès que la plus grande ferme urbaine a installé ses plantations au coeur du béton parisien. Avec ses 4500m2 de maraîchages, le jardin géré l’association Veni Verdi est un lieu d’apprentissage et d’espoir pour les jeunes de l’établissement en zone prioritaire. Le documentaire de Michèle Foin suit deux ados : ils s’appellent Mohamed et Ernesto, habitent le quartier et s’impliquent fidèlement dans l’entretien de la ferme. Au fil des saisons, les collégiens sèment, plantent, récoltent le…

ÉGYPTE : TAIS-TOI ET PRIE

ÉGYPTE : TAIS-TOI ET PRIE
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

Menaces de mort, humiliations, persécutions….en Égypte, les athées vivent un enfer au quotidien si bien que certains, comme Albert Saber, n’ont d’autres solutions que l’exil. Dans cette société régie par la foi, il est interdit de douter de l’existence de Dieu et toute critique de la religion est considérée comme un blasphème passible de 6 mois à 5 ans de prison. (Une personne athée tombe sous le coup de cette législation). Le pouvoir perçoit ces non-croyants comme une menace alors tous les moyens sont bons pour faire taire ces voix…