ARGENTINE : IDENTITÉS VOLÉES

ARGENTINE : IDENTITÉS VOLÉES
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

« Je m’appelle Pedro Sandoval, et jusqu’en 2006, je m’appelais Alejandro Adrian Rei ». Imaginez qu’à 20 ou 30 ans, vous appreniez que votre nom, votre date de naissance et même votre famille ne soient pas les vôtres. C’est l’histoire de 500 enfants argentins volés à leurs familles pendant la dictature militaire en Argentine de 1976 à 1983. Fils et filles de prisonniers politiques, ils sont nés en prisons et ont été « offerts » à des couples stériles proches du régime. Grâce à l’acharnement de leurs fameuses grands-mères de…