Refus d’obstacle

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest
 visuel-bonne-annee-2017__def1
« Bon Antoine, tu l’as fait ton édito pour les vœux 2017 ? ». Je vois bien que ça l’agace JB, mon associé. Nous sommes déjà le samedi 7 janvier et je n’ai toujours pas couché la moindre ligne, les doigts englués sur les touches anthracite de mon mac cabossé. Et cette barre de texte qui ne cesse de clignoter, piaffant elle aussi d’impatience de pouvoir enfin libérer les caractères italiques en police 12 pour que j’accomplisse mon devoir de président : souhaiter les vœux à tous les ami(e)s de Spicee.

Et là, je piétine. Comme un cheval cabré refusant de passer les barres malgré les violentes injonctions de son cavalier vexé.
Je sais que vous comprendrez ma légitime appréhension. C’est vrai, quoi ! On avait à peine sorti les langues de grand-mère du carton qu’un autre grand malade faisait couler le sang sur les bords du Bosphore. La gueule de bois avant minuit. Alors on s’est tous dit : pire que 2016 c’est donc possible ? Jusqu’à ce que je tombe par un heureux hasard sur cette salutaire et rafraichissante dépêche : la petite Léa est née le lundi 2 janvier après-midi sur l’île d’Ouessant alors que la maman s’apprêtait à monter sur le bateau pour rejoindre la maternité de Brest. Une naissance sur cette île du Finistère, ça n’était plus arrivé depuis 30 ans. Une sacrée belle histoire et une chouette carte d’identité pour la gamine : Léa, née le 2 janvier 2017 à Lampaul (Ouessant).
Du coup, ça y est, je repasse la deuxième, prêt à bondir comme un cheval fougueux franchissant sans effort, le poil brillant, la crinière au vent (c’est tout moi ça) ces barres qui lui paraissaient si hautes il y a encore quelques instants.
Avec cette furieuse envie de vous raconter avec les copains et les copines de Spicee encore de belles histoires, à hauteur d’hommes et de femmes. De continuer à vous en mettre plein les mirettes, sans forfanterie, mais avec passion. Pour que la jeune maman puisse raconter très vite à sa petite Ouessantine combien ce monde dans lequel elle va pousser, peut-être réjouissant, si on le souhaite fort.

C’est bon JB, tu peux le publier l’édito. Mais je t’avoue que cette fois, j’ai vraiment cru que je n’allais pas y arriver.
Et bonne année à toutes et à tous !

Antoine Robin
Président-Fondateur de Spicee.

Related posts

One thought on “Refus d’obstacle

  1. Way cool! Some extremely valid points! I appreciate you penning this write-up plus the rest of the website is really good.

Leave a Comment