LE GRAND-PÈRE DE LA JUNGLE

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

LE GRAND-PÈRE DE LA JUNGLE- SPICER'S

LE GRAND-PÈRE DE CALAIS

Nous sommes en février 2016. La France regarde vers Calais, le plus grand bidonville d’Europe. L’expulsion du camp de réfugiés doit être décidée par la justice. Les jeunes journalistes que nous sommes aussi regardent. Mais nous avons envie de voir. Les destins qui se croisent dans cette Jungle hostile, les histoires qui s’écrivent, les chapitres qui se ferment.
Alors, nous prenons le train. Au bout du quai, à Calais, il nous attend. Chapeau vissé sur la tête, cowboy du Nord. Dominique Mégard, 67 ans, dit Domdom, sera notre guide. Ce retraité d’Eurotunnel passe son temps dans la Jungle où il tente d’améliorer l’ordinaire des réfugiés. Son engagement ne s’arrête pas là. Chez lui, il héberge deux Kurdes. Deux adolescents, frère et soeur, qui attendent désespérément de rejoindre leur mère en Angleterre. C’est chose faite depuis un mois. Pour Ibrahim et Huda, l’histoire est belle et c’est aussi, un peu, grâce à Domdom.
PAR  MARGAUX SUBRA-GOMEZ , HÉLOÏSE GOY

Related posts

Leave a Comment