SÉRIE : L’ART DU SCANDALE

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

LART-DU-SCANDALE-SPICEE

EPISODE 1 : DE L’ART OU DU COCHON

Dans ce premier épisode de notre nouvelle série « l’Art du scandale », notre journaliste Cédric Le Gallo remonte le fil du scandale créé par l’œuvre de l’artiste plasticien belge Wim Delvoye : des cochons tatoués et empaillés !
Exposés en 2010, au musée d’art contemporain de Nice (MAMAC), l’exposition provoque la colère d’associations protectrices des animaux comme 30 millions d’amis ou celle de Brigitte Bardot. Mais il ne sont pas les seuls. Beaucoup estiment qu’il ne s’agit pas d’art mais de provocation. Pour mieux comprendre les ressorts de cette polémique et les motivations de l’artiste, Cédric Le Gallo mène l’enquête sur le terrain. D’un manifestant à Wim Delvoye lui même en passant par un éleveur de porc ou des spécialistes du tatouage, Cédric interroge et s’interroge sans apriori sur le sens de cette œuvre et ce qu’elle provoque. Une approche de l’art unique en son genre, drôle, intelligente et instructive.

LART-DU-SCANDALE-10

« L’art du scandale » est une série Spicee qui explore différentes œuvres et artistes dont le travail a fait scandale ces dernières décennies. Cette série de reportage de 26 minutes chacun nous éclaire sur les codes et les usages de l’art, sur ce que ces scandales révèlent de notre société. Chaque épisode est traité avec espièglerie mais intelligence et rigueur. Jamais donneur de leçon mais toujours subtile et taquin, Cédric Le Gallo nous offre un voyage exotique très surprenant dans le monde de l’art contemporain souvent caricaturé et parfois décrié.

 

EPISODE 2 : JÉSUS CRIE AU BLASPHÈME

JESUS CRIE AU SCANDALE

Le scandale est décidément tout un art… Et à ce petit jeu là, certains mettent tous les atouts dans leur jeu. Andres Serrano est de ceux-là. Son œuvre, le Piss Christ l’a propulsé au firmament des artistes qui provoquent émoi et fureur. Réalisée en 1987, cette photo représente un crucifix plongé dans une bouteille d’urine aux reflets rouges sang. L’œuvre suscite l’ire d’une partie des catholiques, de deux sénateurs américains et sera même vandalisée à coups de pic à glace en 1997 lors d’une exposition en Australie. Bref, un cas d’école pour nos réalisateurs Cédric Le Gallo et Isabelle Foucrier. Pour ce deuxième opus de la série L’art du scandale, ils ont voulu savoir pourquoi cette photo avait créé un tel scandale. Ils sont partis à la rencontre de ses détracteurs, de galeristes et ont même été jusqu’à interviewer la mère du réalisateur, catholique pratiquante. Ils ont surtout eu la chance d’être reçus dans l’antre de l’artiste lui-même à New York. Dans son loft baroque, Andres Serrano explique la genèse de cette œuvre. Et à notre avis, vous serez très surpris par ses motivations et sa lecture de ce scandale planétaire !

Related posts

Leave a Comment