ÉGYPTE : TAIS-TOI ET PRIE

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

egypte-tais-toi-et-prie-3

Menaces de mort, humiliations, persécutions….en Égypte, les athées vivent un enfer au quotidien si bien que certains, comme Albert Saber, n’ont d’autres solutions que l’exil.
Dans cette société régie par la foi, il est interdit de douter de l’existence de Dieu et toute critique de la religion est considérée comme un blasphème passible de 6 mois à 5 ans de prison. (Une personne athée tombe sous le coup de cette législation).
Le pouvoir perçoit ces non-croyants comme une menace alors tous les moyens sont bons pour faire taire ces voix dissonantes. Ces dernières années, le régime du président Al-Sissi a intensifié la chasse aux athées, de plus en plus nombreux à s’opposer à la toute puissance de la religion dans le pays.

Egypte-tais-toi-et-prie-spicee
Depuis la révolution de 2011, un vent d’audace souffle sur l’Egypte et la parole s’est déliée. Beaucoup osent enfin exprimer leur refus de croire et les jeunes Égyptiens font leur « coming out » sur les réseaux sociaux. Face à ce phénomène, la vindicte populaire est plus violente encore que les représailles du gouvernement. Le voisinage est souvent la première source de dénonciation des athées… Reniés par leur famille et persécutés par la société, ces libres penseurs sont contraints de vivre cachés.

Clothilde Mraffko et Gwendoline Aires ont recueilli la parole de ces Égyptiens qui se battent pour avoir le droit de penser différemment. Une enquête difficile pour laquelle de nombreux témoins ont exigé l’anonymat par peur de subir la répression du régime.

REGARDEZ « EGYPTE : TAIS TOI ET PRIE » >ICI

Related posts

Leave a Comment